Vierge Marie, Jésus Christ, Flamme d'Amour, Marie, Mère de Dieu
Drop Down Menu

 

Le Journal Spirituel
d'Élisabeth Kindlmann

 - 414 pages -



Pour en savoir plus

 

 



La statue en résine de la Vierge de la Flamme d'Amour - 50 cm

Our Lady of the Flame of Love statue

 

NON-DISPONIBLE


 cliquez sur ce lien pour commander

 

Le coin de la prière

Je vous salue, Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes,
et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs,
répandez l’effet de grâce de votre Flamme d’Amour sur toute l’humanité,
maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Texte originalRéduire Agrandir le texteAugmenter Imprimer ce texteImprimer Envoyer ce lien par courrielRecommander

le combat spirituel et
La puissance de la Flamme d'Amour

Chers visiteurs,


Il ne fait aucun doute que nous vivons une ère d’un très grand combat spirituel qui se déroule entre les forces invisibles du bien et du mal. Les âmes sont l’objet et le théâtre de ce grand combat. La férocité de ce combat est tout à fait évidente, mais elle l’est bien plus pour les enfants de la Lumière, cette multitude de ceux qui luttent, parfois d’une manière héroïque, afin de persévérer et de progresser sur le chemin étroit, celui de la sainteté.

Les forces du mal, Satan à leur tête, combattent avec l’acharnement du désespoir contre les enfants de Dieu. Par tous les moyens à leur disposition, elles s’acharnent en pervertissant sournoisement et en sapant à la base tous les fondements qui, depuis 2000 ans, ont constitué l’édifice de notre foi et de la morale chrétienne établies par le Christ, et par la suite par son Église sous l’inspiration de l’Esprit-Saint.

Et voilà que tout un système promouvant des valeurs contraires à celles enseignées par le Christ se met en place. Et les exemples ne manquent pas!

À la lumière de ce qui précède, faut-il déduire que le mal progresse bien plus rapidement que le bien? Saint-Paul nous dit que là où le péché abonde, la grâce surabonde. Et c’est là précisément où la Flamme d’Amour intervient dans ce combat.

Car la Flamme d’Amour est une grâce admirable que le Ciel met à notre disposition, particulièrement en ces temps que nous vivons. Ce n’est certes pas un hasard si cette grâce a été révélée à Élisabeth Kindelmann au tout début des années 60 du siècle dernier. Cette période a connu le début de la grande débandade spirituelle. Sous quelque enseigne que ce soit, le résultat a été le même partout : un début de révolte contre les valeurs deux fois millénaires de ces civilisations fondées sur le christianisme. À partir de ces années, l’offensive des forces des ténèbres a pris une envergure tellement importante que le résultat se fait sentir cruellement dans les nouvelles générations, dépourvues de la connaissance de l’Évangile du Salut.

La Flamme d’Amour est véritablement l’armure précieuse avec laquelle, sûrs de sa puissance, nous pouvons avec confiance affronter le mal sous toutes ses formes. Le propre même de la Flamme d’Amour est d’aveugler Satan en lui ôtant sa puissance malfaisante. Élisabeth Kindelmann nous raconte ce qui suit dans son Journal spirituel : « En soirée, c’est en vain que je me retirai pour me reposer, je ne trouvai pas le repos, et le sommeil ne ferma pas mes paupières. Un énorme bourdonnement envahit ma tête, puis après quelques moments, j’entendis en moi un son pareil à celui d’une sirène de mauvais augure. Une fumée terrifiante commença à monter en spirale, dans laquelle des figures méconnaissables se lamentaient, se bousculaient en titubant, se faisaient peur. Au milieu de la fumée qui montait en spirale apparut une énorme figure que je n’ai pas pu voir à cause de la fumée grisâtre, mais j’ai senti que c’était Satan. Avec un hurlement effrayant, il cria au secours: il ne savait pas quoi faire. Sa résistance faiblissait, toutes ses ruses échouaient et toutes ses tentatives s’avéraient vaines. Cela dura seulement quelques minutes. Ensuite, la grâce de Dieu fortifia en moi la conscience que la Flamme d’Amour de la Sainte Vierge doit s’allumer, car elle va ébranler les puissances de l’enfer. »

Voilà ce que produit l’effet de grâce de la Flamme d’Amour parce que le Ciel a voulu lui conférer cette puissance particulière. Sommes-nous conscients de cette force qui nous est conférée? L’utilisons-nous pleinement? Si nous n’en faisons pas usage maintenant, quand allons-nous le faire?

Si vous avez connaissance de la puissance de la Flamme d’Amour mais n’en faites pas usage, pourquoi ne pas commencer maintenant par une plus grande détermination à tout faire pour sauver des âmes, si chères au Seigneur Jésus.

Le Seigneur Jésus a dit à Élisabeth Kindelmann dans son Journal spirituel : « Ma chère âme, souhaite-Moi beaucoup d’âmes! Ceci est ma seule prière : des âmes, oh! des âmes! Comme Je languis après elles! »


Les moyens

Nombreux sont les moyens que nous pouvons utiliser pour mettre à l’œuvre la puissance que nous confère l’effet de grâce de la Flamme d’Amour.

Où que nous soyons et quoi que nous fassions, nous pouvons participer à l’aveuglement du Malin et sauver des âmes en récitant un chapelet et en y insérant la supplique enseignée à Élisabeth Kindelmann : «Répandez l'effet de grâce de votre Flamme d'Amour sur toute l’humanité.»

En participant au saint Sacrifice de la Messe, si nous sommes en état de grâce, le Malin est aveuglé et la plénitude des grâces est transmise à l’âme pour laquelle nous offrons la sainte Messe. La sainte Vierge : «Si vous assistez à la sainte Messe sans obligation, et que vous êtes en état de grâce devant Dieu, je répandrai la Flamme d’Amour de mon Cœur et j’aveuglerai Satan durant ce temps-là. Mes grâces s’écouleront abondamment sur les âmes pour lesquelles vous offrez cette sainte Messe. La participation à la sainte Messe est ce qui aide le plus à aveugler Satan.» (22 novembre 1962)

Dans l’accomplissement de notre devoir d’état, en offrant au Seigneur notre travail quotidien là où nous avons été appelés : au bureau, à l’usine, à l’hôpital, à l’école ou bien dans le bénévolat que nous accomplissons. Si nous sommes en état de grâce, cette offrande augmentera l’aveuglement de Satan. «Tout au long de la journée aussi, offrez vos travaux pour la gloire de Dieu! Cette offrande, faite en état de grâce, aide aussi à aveugler Satan. Vivez en conformité avec mes grâces afin que Satan soit aveuglé toujours davantage et dans un rayon d’action toujours plus grand. Si vous mettez à profit les abondantes grâces que je vous offre, elles rendront meilleures une multitude d’âmes.» (30 novembre 1962)

«Ma petite, vous devez considérer le jeudi et le vendredi comme deux grands jours de grâce. Ces jours-là, ceux qui offrent réparation à mon saint Fils recevront une grande grâce. Durant les heures de réparation, le pouvoir de Satan s’affaiblit dans la mesure où les âmes réparatrices sup¬plient pour les pécheurs...» (29 septembre 1962)

«Quand quelqu’un fait de l’adoration réparatrice ou fait une visite au Saint Sacrement, tant que cela dure, Satan perd sa domination sur les âmes de la paroisse. Lorsqu’il est aveugle, il cesse de régner sur les âmes.» (6 - 7 novembre 1962)

«Celui qui jeûne au pain et à l’eau le lundi libérera chaque fois une âme sacerdotale du lieu de souffrance. Celui qui pratique cela recevra aussi la grâce d’être libéré du lieu des peines moins de huit jours après sa mort.» (Ordre du jour du lundi)

«Les prêtres qui observent le jeûne du lundi, à chacune des saintes Messes qu’ils célébreront cette semaine-là, libéreront au moment de la Consécration d’innombrables âmes du purgatoire.

Les personnes consacrées à Dieu et les laïcs qui gardent le jeûne du lundi libéreront au cours de cette semaine-là, chaque fois qu’ils communient et au moment de recevoir le Corps sacré du Seigneur, une foule d’âmes du purgatoire.»
(15 août 1980)

«Si à quelque moment que ce soit, en invoquant ma Flamme d’Amour, vous récitez en mon honneur trois Ave Maria, chaque fois une âme sera libérée du purgatoire. Les âmes souffrantes doivent sentir aussi l’effet de grâce de la Flamme d’Amour de mon Cœur maternel.» (13 octobre 1962)

«… avec l’aide de votre prière durant votre veillée nocturne, la terrible lutte des mourants contre Satan prendra fin, et sous la douce lumière de ma Flamme d’Amour, même le pécheur le plus endurci se convertira.»

La douleur du souvenir de nos péchés féconde aussi les âmes (15 août 1964). Même le désir du salut des âmes contribue à aveugler Satan (30 novembre 1962), parce que le vouloir de l’âme est déjà de l’amour (15 septembre 1962).

«Satan est en train de balayer les âmes de façon vertigineuse. Pourquoi ne faites-vous pas tout ce que vous pouvez pour empêcher cela?» (14 mai 1962)

Le Mouvement Flamme d'Amour

N.B: Les citations en caractères gras sont tirées du Journal spirituel d'Élisabeth Kindelmann.